Saints patrons de nos couvents

Saint Edna (Tarachus) et ses compagnons


Les saints Tarachus (Tharacus, Tarachos), Andronicus, Probus (Provos) étaient des martyrs de la persécution de l’empéreur Diocletian (environ 304 ap J.-C.).
Tarachus (ca. 239 - 304), un Romain qui était un indigène de Claudiopolis dans Isauria et un ancien soldat, le plébéien Probus de Côté dans Pamphylia et le patricien Andronicus, qui a appartenu à une famille proéminente d'Ephesus, a été jugé par gouverneur Numerian Maximus et a torturé terriblement trois fois dans les villes différentes, en incluant le Tarse, Mopsuestia et Anazarbus de Cilicia. Les syriaque l’ont appelé Edna (terme syriaque qui signifie « oreille ») et il est considéré comme le saint patron des maux d'oreilles et de la surdité.
Selon la tradition, Tarachus a été battu sur ses joues et cou avec les pierres, puis on lui a coupé ses lèvres et son oreille. Ses mains ont été aussi brûlées. Il a été pendu sur un poste et la fumée a été mise au-dessous de lui pour l'étrangler; le vinaigre a été diminué ses narines de force; après les tortures de plus durables, il a été sculpté aux morceaux. Probus a été roué de coups avec les fouets, ses pieds ont été brûlés avec les fers chauds rouges, son dos et côtés ont été percés avec les salives chauffées; finalement il a été aussi coupé en haut avec les couteaux. Andronicus a été aussi coupé aux morceaux avec les couteaux.
Ils ont été alors condamnés à mort par les bêtes sauvages et quand les animaux ne les toucheraient pas dans l'amphithéâtre ils ont été exécutés avec l'épée.
Trois hommes, appelés Marcian, Felix et Verus, étaient témoins de leur martyre. Ils ont récupéré les corps des trois saints, les ont enterrés et leur ont veillé le reste de leurs vies, en demandant qu'ils être enterrés dans la même voûte que les martyrs à la fin de leurs vies.